J'ai pris une décision : écrire un édito par mise à jour ; ce sera une façon détournée de donner un aspect de blog à ce site.
Le plus récent au début de cette page, jusqu'au premier, celui de... 2016.
J'inaugure cette nouvelle façon de faire aujour'dhui, 12 février 2020, c'est-à-dire presque un mois après la précédente mise à jour. Qui était déjà riquiqui.
Oui, j'écris peu.
Sur ce site.
Et sur les fichiers signés de moi.
Moi... l'auteur présumé.
Et je culpabilise. Oh non, pas parce que c'est contraire à la morale mais plutôt parce que cela va à l'encontre de mon éthique.
Mais pas seulement.
Parce que, à mon âge, avec une paraplégie et une volonté farouche d'indépendance, le quotidien est une charge formidable qui ronge tout, qui rogne tout et surtout... la vie.
Mais pas seulement.
Je ne sais pas travailler sur de courtes périodes, je ressens le besoin d'être libre de m'allonger entre les mots que je parviens à taper pour les agencer, les contempler, les réviser. Pour cela, j'ai besoin de n'avoir aucune contrainte temporelle et c'est exactement ce que je ne peux faire à cause du quotidien.
Quotidien qui n'est pas que contrainte, fort heureusement, mais aussi joie. Joie à laquelle je m'abonne et m'adonne, raisons de plus de procrastiner sur l'écrit.
Voilà, c'est dit, ce site sera rare alors... à bientôt !

Joomla templates by a4joomla