Confiné.
Déconfiné.
Couché.
Relevé.
La cicatrice m’aura laissé tranquille 17 mois et quelques 6 jours. J’ai payé ce nouvel impair de presque un mois au lit et des tas de pansements sur le cul (l’un après l’autre, pas l’un sur l’autre!).
J’ai repris le fauteuil depuis presque un mois. Et l’écriture.
J’ai mis de côté le livre-jeu mystère, pour lequel j’avais accumulé trop de retard et de confusion, pour me recentrer sur le tome 3 des Pérégrinations Oniriques.
La canicule s’annonce et je croise les doigts pour que les chaleurs ne détériorent pas l’état de la cicatrice toute fraîche. Avec un peu chance, j’aurai terminé la rédaction à la fin septembre et, pendant que les experts de Scriptarium décortiqueront mon aventure de Rêve de Dragon, je reprendrai la rédaction du livre-jeu qu’il est toujours convenu de qualifier de mystère.
Confiné.
Déconfiné.
Couché.
Relevé.
Écrivant, enfin. 03 juillet 2020.

Joomla templates by a4joomla