Je ne sais plus où ni qui, mais :
- Difficile d'expliquer aux béotiens la violence dans les stades.

Relire chaque mot de cette phrase et aller au stade...

Nathalie Baye, entendue sur une radio ou à la tivi :
- Je n'ai pas que des amis vedettes, j'ai des copains intermittents aussi.

Cette phrase est tellement édifiante...

Un con :
- La trilogie de Peter Jackson, c'est le chef-d'œuvre cinématographique !

J'en profite de recopier cette notule pour ajouter le second trait de génie que j'entendis ce garçon proférer.
Un jour, il me confia être amoureux de sa voisine de 17 ans à qui il n'avait jamais dit autre chose que « bonjour ». Un peu surpris, je lui dis que je ne comprends pas, qu'il « ne la connaît pas ». Il me répond alors ceci, qui ne lasse pas de m'interroger depuis presque vingt ans : « Je te parle d'amour, pas de la connaître ».

J'avoue mon impuissance à saisir le sens de cette réponse, contrairement à l'abrutissement qui gouverne à la précédente.

Un médecin, aux urgences :
- On va faire comme si je serais toujours là.

Un médecin !

La rédactrice en chef du périodique Elle :
- ... tout ce qui a libéré la femme : le progrès dans la vie au foyer, l'électro-ménager et les robots ménagers.

Un chanteur de rap sexiste :
- À regarder le truc que t'as autour du cou, tu peux pas comprendre ma musique ! (Le gars en question avait un foulard et il reprochait au con ses propos sexistes)

Une femme s'adresse à moi, dans la file d'attente d'une caisse d'hypermarché :
- Ah bèh moi aussi je voudrais bien être assis, je suis fatiguée.

Lu sur InternetMovieDataBase :
Note: there is no dialogue and no music. So you really need to work hard to keep up.

À l'hôpital, on trouve de tout. Je me souviens de ce patient que j'ai entendu dire : « Bien sûr que je suis capricieux ; sans caprice, on n'a pas de personnalité ! »

Joomla templates by a4joomla